Un roman qui mêle habilement fantastique et enquête traditionnelle

Abigail Rook, 17 ans, débarque aux Etats-Unis bien décidée à vivre l’aventure dont elle rêve depuis toute petite. Sa famille espère qu’elle se trouve un bon mari et devienne une bonne maitresse de maison mais Abigail à d’autres ambitions. Sauf qu’en attendant de trouver le poste de ses rêves, la jeune femme doit trouver de quoi vivre. Elle n’hésite donc pas longtemps à postuler pour l’étrange détective Jackaby. L’enquêteur est très particulier puisqu’il est capable de voir ce qui est invisible et résoudre les enquêtes les plus surprenantes. La jeune femme ne croit aucunement au paranormal mais a le sentiment de goûter à l’aventure en devenant l’assistante d’un tel personnage.
Très rapidement, leurs compétences vont être sollicitées autour d’une série de meurtres des plus sanglants qui vont les lancer sur les traces d’un assassin qui ne recule devant rien.
Le lecteur plonge très facilement dans ce roman qui se lit avec fluidité. L’auteur prend le temps de planter le décor et nous dépeindre les tempéraments de ses personnages avant de nous plonger véritablement dans l’enquête.
Jackaby est un personnage qui vit dans son monde. Complètement inadapté d’un point de vue social, il est accaparé par ses découvertes et ses expériences. A l’image de Sherlock Holmes, c’est un homme extrêmement brillant, capable de voir les moindres indices sur une scène de crime. Et tout comme le célèbre détective londonien, il ne s’embarrasse jamais de dire ou de faire ce qu’il pense, quitte à contrevenir aux lois. Du fait de ses capacités, il porte un regard complètement différent et décalé sur ce qui l’entoure ce qui peut amener à des scènes cocasses.
L’histoire est racontée à travers le regard d’Abigail. Ce choix est intéressant puisqu’il permet de conserver une aura de mystère autour du détective et de ses capacités. La jeune femme est une scientifique dotée d’un esprit cartésien et pragmatique. Jackaby et son assistante ne peuvent être plus opposés mais le duo fonctionne bien dans cette opposition. Même si les deux associés ont de très fortes personnalités, chacun accepte d’accorder sa confiance à l’autre pour résoudre l’affaire.
Le charme de ce roman tient aussi à son ambiance et à son décor. Jackaby vit dans une maison étrange habitée par des locataires des plus surprenants. De la grenouille qui infeste l’atmosphère d’une terrible odeur si on la regarde dans les yeux à l’ancien assistant transformé en canard, la demeure recèle de nombreuses surprises pour notre plus grand émerveillement.
La série de meurtres n’est pas sans rappeler les crimes de Jack l’éventreur et nous tient en haleine une bonne partie du roman. Même si des pistes semblent se dessiner rapidement, les dessous de l’affaire restent mystérieux jusqu’aux explications finales.
Jackaby est un roman comme je les aime, qui mêle habilement fantastique et enquête traditionnelle. L’auteur propose une palette de personnages plaisants autour d’un Jackaby complètement déjanté. Ce premier tome ouvre bien la saga et j’aurai plaisir à découvrir de nouveau Abigail et Jackaby autour d’une nouvelle enquête.

Marilyn

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.