Un joli petit coup de coeur pour ce roman doux, drôle et léger, parfait pour l’été !

Regardez-moi cette couvertuuuuuure ! Elle est trop mignonne et elle reflète très bien l’intérieur du livre. C’est doux, c’est beau, c’est approuvé par Marie ! :p Dans ce roman, on suit Lina qui, après avoir perdu sa mère, part en Italie comme celle-ci lui avait demandé. Elle retourne sur les traces de la jeunesse de sa mère et va tenter de résoudre le mystère de ses origines … Avec quelques surprises et quelques bonus !

Première chose : ce roman est parfait pour l’été ! Déjà, il se passe en été. Un point pour lui. Ensuite, il se passe en Italie et te donne envie de voyager, de découvrir ce beau pays et de manger des gelato al stracciatella. Il te donne envie de faire du scooter dans la campagne autour de Florence, de prendre le train pour foncer à Rome, d’admirer les statues romaines et de te frayer un chemin sur la piazza bondée. J’exagère à peine : ce livre est une jolie invitation au voyage et à la découverte !

Ensuite, il raconte une histoire toute douce, même si elle a ses moments d’émotions. J’ai été happée par l’histoire de Lina, plus que je ne le pensais. Il ne s’agit pas seulement d’une romance, ou d’une quête d’identité. Il s’agit d’un beau mélange des deux, parfaitement réussi et à dosé à mes yeux. J’ai adoré le personnage de Lina, tellement forte et intéressante. Je ne parlerais pas de Ren pour qui j’ai eu un énorme coup de coeur, pas plus que d’Howard qui représente un personnage adorable qui m’a énormément émue. C’est des personnages qu’il faut découvrir par soi-même pour bien les aimer, comme ils le méritent. J’ai aussi adoré en apprendre plus sur la mère de Lina et ce de manière progressive. La façon dont le récit est constitué est intéressante et je ne me suis pas ennuyée. On commence par se familiariser avec le nouvel environnement de Lina, puis on passe aux choses sérieuses et tout va très vite. Assez pour qu’on ne trouve pas de longueurs, mais pas assez pour que ça fasse baclé. Bref, le dosage parfait.

Quelques éléments sont un peu prévisibles mais ça ne m’a absolument pas dérangée. Eh, on ne choisit pas un livre qui s’appelle Love & Gelato en attendant de l’action à gogo et des retournements de situation à en perdre le fil. Je dirais donc que ce livre correspond parfaitement à ce qu’on attend de lui et de ce qu’annonce sa couverture : c’était drôle, doux et léger, mais aussi, par moment émouvant et un peu triste. Mais au final, on en ressort plein d’espoir et, encore une fois, je trouve que c’est parfait pour l’été. Une lecture somme toute sans prise de tête et adorable. Un joli petit coup de coeur pour moi !

Marie ❤

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.