Everless de Sara Holland : une déception

Merci à Pageturners pour l’envoi de ce roman. Très attirée par la couverture, j’avais entendu de nombreux avis élogieux en VO, puis en français dès sa sortie. J’étais plutôt contente de le commencer. Une fois n’est pas coutume, contrairement à la majorité je n’ai pas accroché. D’ailleurs mon avis est super similaire à celui de la copine Idées à lire.

Pourtant au début j’étais intriguée par cet univers. C’est ce qui m’a le plus plu. La monnaie du royaume c’est le temps. Votre temps de vie. Non sans me faire penser au film Time Out, mais dans un univers de fantasy avec une monarchie. Dommage que ce soit une des seules choses que j’ai apprécié.

L’intrigue est très, très, très lente. On s’ennuie pendant une bonne partie du bouquin. En plus de cette lenteur, j’ai trouvé qu’il n’y avait aucune originalité. Dans le sens où, des romans du même style (et parfois quand même mieux ficelés) existent, dans un contexte différent. La jeune et pauvre fille du peuple qui se retrouve au palais dans les intrigues de cour et va être mêlée à un destin plus grand que ce qui était prévu. Non ça ne vous dit rien ? Vous voulez des preuves ? Très bien, vous l’aurez voulu : Ash Princess – Grace and Fury – Red Queen – Un palais d’épines et de roses – Les Puissants – [insères le roman de ton choix].

Non seulement je me lasse de ce schéma, mais en plus là, il n’a pas grand intérêt. J’ai deviné le gros du scénario. On a frôlé le triangle amoureux (et j’ai eu peur). Il y a un petit élément que j’ai trouvé pas mal, même s’il tient moyennement la route. Comme dirait l’autre, ça casse pas six pattes à un cochon.

Malgré tout, ça se lit bien, sans être extraordinaire. Je regrette le déjà-vu alors que l’idée de base était sympa ! Et puis ces longueurs interminables c’était affreux. Je ne pense pas lire le tome 2 mais si quelqu’un veut se dévouer pour me le spoiler, je suis curieuse.

En bref, un gâchis pour moi. À lire si vraiment vous aimez ce genre d’intrigue et que c’est vraiment votre truc. Sinon ce roman n’apporte rien de nouveau.

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.