Eve of man : une très bonne lecture !

Pendant un demi-siècle, plus aucune fille n’est venue au monde. Cette situation dramatique met l’humanité en péril. Puis est née Eve, enfant attendue, enfant précieuse que l’on compte bien préserver du monde extérieur. On fait sa rencontre alors qu’elle a tout juste seize ans. Eve est sur le point de vivre le plus grand jour de sa vie qui est aussi un moment historique. La jeune fille va rencontrer trois Potentiels et choisir son compagnon. La survie de l’espèce humaine est en jeu…

C’est dans ce contexte tout à fait troublant que nous plonge les deux auteurs et cela a de quoi attirer notre attention. Eve vit dans le Dome, bien à l’abri, auprès des Mères chargées de son éducation. Eve sait quel genre de destin l’attend, elle y a été préparée. Mais cela soulève bien des questions puisqu’il est clair que notre héroïne ne sait pas tout sur le monde qui l’entoure.

On se lance alors dans une quête de vérité et de liberté. Eve doit se montrer docile et ignore bien des choses. Pourtant, notre héroïne est loin d’être naïve et j’ai aimé la voir si lucide. Eve sait pertinemment qu’elle est influencée dans ses choix, qu’elle est contrôlée, que sa vie est faite de bien des mensonges. On tourne donc les pages à la recherche de réponses, en redoutant parfois le pire des scénarios.

C’est aussi aux côtés de Bram que nous suivons cette aventure. Bram est un jeune pilote, qui incarne une sorte d’hologramme faisant partie du quotidien d’Eve. Ce garçon nous dévoile d’autres aspects de ce monde, nous confronte peu à peu à la réalité. Tout comme celui d’Eve, nous avons droit à son point de vue. Nous avons accès à leurs pensées respectives, à leurs appréhensions et envies. On se familiarise peu à peu avec leur état d’esprit et ils deviennent deux personnages qui nous sont faciles à cerner et auxquels on s’attache rapidement.

Les deux auteurs nous livre toujours plus d’informations sur ce monde fait majoritairement d’hommes, sur cette époque et sur ce qui a été mis en place pour contrôler Eve. C’est probablement pour cette raison que j’ai trouvé cette aventure si intéressante, si prenante. Tous les aspects de cet univers semblent avoir été exploités. Ce roman d’anticipation avait donc tout pour me plaire : un contexte déstabilisant, deux jeunes héros loin d’être naïfs et des petites révélations tout au long du récit. Eve of Man a été une très bonne lecture.

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.