Des adolescents incompris…

La rentrée scolaire, c’est chaque année très compliqué pour Evan, qui souffre d’anxiété sociale. Mais cette année, il va essayer de s’ouvrir un peu aux autres, de faire des efforts. A commencer par cet exercice que lui a donné son psychothérapeute. Evan doit s’écrire une lettre. Le problème, c’est que Connor, la brute du lycée, met la main sur sa lettre. Et c’est à cet instant que tout dérape…

Vous imaginez peut-être que Connor va utiliser cette lettre pour lancer des rumeurs, se moquer d’Evan. Il n’en est rien. En fait, peu après, Connor se suicide et la lettre dans sa poche est prise pour sa lettre d’adieu, adressée à Evan. Et là, c’est la catastrophe. Evan fait la plus grosse des bêtises : il ne dément pas. Puis c’est la réaction en chaîne.

On fait la rencontre d’un adolescent qui a des difficultés à trouver sa place, à se faire des amis. On ressent alors ses peurs, ses inquiétudes. On tente aussi de comprendre toutes ses maladresses et comment il se retrouve au milieu de tous ces mensonges et malentendus. J’étais tellement mal pour Evan, de voir toute cette histoire prendre des proportions. Bien sûr, il ne pense pas à mal. Il a même le sentiment de bien faire, d’aider, notamment la famille de Connor. Et puis d’un côté, c’est un peu malsain d’être au cœur de l’attention de cette façon et il se sent coupable, à juste titre.

En parallèle, on a la surprise de découvrir le point de vue de Connor, après sa mort et les deux garçons s’ouvrent peu à peu à nous, à leur manière. On réalise alors que ce roman parle du mal-être à l’adolescence, de la souffrance silencieuse qui les écrase à l’intérieur, de la difficulté à être soi-même. Il parle des adolescents incompris, peu écoutés, qui pensent parfois à prendre des décisions terribles. C’est un récit touchant, et même si j’aurais aimé voir quelques points davantage développés, il s’est révélé plus profond que je l’imaginais. Cette histoire a d’abord fait l’objet d’une grande comédie musicale, un film est en préparation, et je ne peux que vous inviter à découvrir tout ça.

Poster votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.