Caraval n’est peut-être qu’un jeu, mais dans Legendary, le jeu est très réel.

C’est vrai que l’histoire entre cette saga et moi a plutôt mal démarré. Le premier tome n’était pas à la hauteur de mes espérances, j’ai trouvé l’intrigue original, mais j’ai manqué de précisions et de profondeur. Je n’ai pas été embarqué par l’histoire. Mais dans ce deuxième tome, je peux assurer que la magie a opéré (enfin en partie). En tant que suite, il est difficile de ne pas comparer Legendary à Caraval. Dans ce deuxième tome, on passe au point de vue de Tella. Le livre commence là où le premier livre s’est terminé. L’histoire de ce second tome était plus basée sur l’intrigue et les personnages que sur le monde, pourtant j’ai trouvé que la magie était plus présente. Il y avait beaucoup de mystères qui devaient être résolus, et qui ont donc pris la majeure partie de cette histoire. Le personnage de Tella est un peu plus complexe que celui de Scarlett. J’ai adoré la férocité de Tella tout au long du roman et sa volonté indépendante de chercher des réponses et de faire ses propres choix pour libérer ceux qu’elle aimait.

– Qu’y a-t-il de plus dans Legendary ?

Cette fois-ci, en dehors du spectacle de Caraval (qui ne reste qu’un prétexte selon moi) d’autres forces entrent en jeu – des forces émanant d’un empire bâti sur des mythologies anciennes, des dieux et des déesses supposés, et des superstitions qui ont conféré à Caraval et Légende leur pouvoir. Cette trilogie prend une toute autre dimension, avec de tout nouveaux rebondissements, dans Legendary. Il est question d’un jeu de carte – le Jeu de la Destinée – qui renfermerait les Fatalités, d’anciennes divinités qui auraient autrefois dirigés le monde comme des tyrans. J’ai adoré cette dimension de l’histoire, le côté mythologique et les enjeux qui ont suivi.

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.