Un très bon thriller psychologique !

Je ne sais pas vous, mais moi cette couverture, je la trouve un brin inquiétante. Et, une fois le livre lu, je trouve qu’elle colle parfaitement à l’ambiance, l’atmosphère qui se dégage de cette histoire.

Comme le dit l’auteure à la fin de l’ouvrage, elle s’est inspirée d’un fait réel. Et là, déjà, je peux vous dire qu’on fait moins les malins en lisant ^^

Difficile de parler de ce livre sans spoiler, car c’est le truc dingue avec cette histoire et qui fait qu’on le dévore avec une certaine appréhension. Le mystère autour de la disparition de Sarah, et plus encore, de son retour.
Alors très vite, on se prend d’affection pour Nico, la petite sœur. Surtout lorsque nous comprenons à quel point sa grande sœur était méchante (et le mot est faible) avec elle. Aussi, quand Sarah est retrouvée quatre longues années après sa disparition, Nico, plus que le reste de la famille, marche sur des œufs. Voilà que la sœur qui la tyrannisait est revenue.
Pour Nico, c’est une situation à la fois difficile et heureuse. Mais comme pour n’importe qui dans pareille situation : comment vivre avec quelqu’un que l’on croyait mort ?
Ainsi, l’auteur aborde des sujets douloureux et on regarde cette famille vivre les plus beaux jours de leur vie, mais comme en équilibre au-dessus du vide.

Nous suivons donc Nico, et, entre les chapitres, nous avons des petits passages racontés par Sarah. On les lit avec le cœur qui palpite, en se disant qu’on va enfin savoir.
Et puis on comprend, et là, tout nous apparait sous un autre jour. Alors qu’une ambiance particulière habitait déjà le récit, une tension s’installe. Vous savez, ce genre de tension qui nous dit que y a truc qui va pas, que quelque chose d’horrible va arriver, et que personne ne pourra rien y faire.

Je n’en dirai pas plus, à part que j’ai adoré cette lecture, je l’ai dévoré ! On est pris dedans, on n’en peut plus de ne pas savoir, et puis quand les doutes s’installent, on continue de dévorer pour les confirmer.

En bref, une lecture addictive qui nous plonge au cœur d’un drame inimaginable, la disparition d’un enfant. L’atmosphère tendue, le malaise qui grandit, font qu’on ne peut plus le lâcher avant la fin !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.