» Une aube nouvelle se levait pour les dragons… « 

Le voilà enfin, et dans toute sa splendeur. On ne pouvait définitivement espérer une plus jolie édition. Ce format relié et illustré avec sa belle tranche dorée est parfait et je suis ravie de voir ce roman rejoindre les quatre tomes du Cycle de l’Héritage.

C’est dans le mont Arngor que nous retrouvons Eragon, un an après ses grandes aventures, un an après l’Héritage. Notre dragonnier a de grosses responsabilités sur les épaules puisqu’un refuge pour les dragons est en construction. Il gère l’entente entre les peuples, l’approvisionnement, protège les œufs de dragons. Ses journées sont longues et éreintantes. Toutefois, au milieu de cette agitation, on vient lui raconter trois histoires qui se déroulent en Alagaësia. La première lui est transmise par l’esprit des dragons, la deuxième nous vient d’Angela l’herboriste et la troisième est contée par un Urgal.

A travers ces trois récits, l’auteur nous livre de merveilleuses descriptions, continue d’étoffer son univers et nous invite à retrouver certains personnages. Je n’en attendais pas moins. Pourtant j’ai eu l’impression de redécouvrir sa plume. Elle m’a semblé un peu plus fluide, plus efficace. Peut-être est-ce dû aux chapitres courts et à ces trois petites aventures. J’apprécie beaucoup ce format, bien que j’ai eu nettement plus d’intérêt pour les deux premières histoires que pour la troisième.

Elles sont finalement toutes bienvenues pour notre grand héros, un peu usé par les responsabilités. Ces trois textes réveillent quelque chose. Ils sont très différents et apportent beaucoup au lecteur, à Eragon. On réalise qu’il a encore bien des choses à apprendre. C’est donc un vrai régal d’en savoir plus à ses côtés, de cette façon. La lecture est vivante, passionnante. Il y a encore tant à découvrir !

On peut tout à fait dire qu’il s’agit d’une suite au Cycle de l’Héritage. Ce livre nous plonge seulement un an après les quatre incroyables tomes et c’est comme si on n’avait jamais quittés Eragon et Saphira. Le seul souci désormais, c’est que j’en veux plus. J’espère qu’il y aura d’autres petits récits du genre pour nous donner des nouvelles des autres personnages tels que Roran ou Arya. A suivre…

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.