Un roman bouleversant à découvrir absolument !

Si je découvre Gary Schmidt avec Autour de Jupiter, ses deux précédents romans traduits en France sont entourés d’avis très élogieux.
Autour de Jupiter débute avec la décision importante de la famille Hurd d’accueillir dans leur foyer un jeune garçon au passé difficile. C’est à travers les yeux de leur fils, Jack, 12 ans, que nous faisons la connaissance de Joseph, 14 ans, ce frêle garçon quasi mutique. Jack a accepté sans hésitation l’arrivée de ce frère adoptif dont il ne sait quasiment rien. Joseph ne parle pas de ce qui s’est passé au centre de détention de Stone Mountain mais depuis, « il ne porte jamais de vêtements orange. Il ne laisse jamais quelqu’un rester derrière lui. Il ne veut jamais qu’on le touche. Il n’entre jamais dans les pièces exiguës. Et il ne mange jamais de pêches au sirop. »
Jack et ses parents ont la patience d’accueillir Joseph tel qu’il est et les deux garçons se lient à travers une relation non conventionnelle, faite de travail partagé, de jeux mais aussi d’acceptation de rencontrer l’autre là où il se trouve. A travers ce lien, le passé de Joseph se dévoile progressivement, dans ce que le garçon accepte de révéler, le reste se devinant dans ce qui est tu. Car Joseph n’est pas qu’un jeune sorti d’un centre pour délinquants. Il est aussi le papa d’un bébé prénommé Jupiter, une petite fille qu’il n’a jamais vue mais qui est le centre de son univers. Avec beaucoup de naïveté mais également de maturité, Joseph ne souhaite qu’une chose : être avec sa fille et lui donner de l’amour. Autour de Jupiter est à la fois l’histoire d’une reconstruction, un roman humaniste, mais aussi la quête de ce garçon pour avoir une place autour de son enfant.
Ce roman, à travers les mots simples et vrais de Jack est un concentré d’émotions. Autour de Jupiter nous bouscule, nous faisant passer de la colère, à l’apaisement, de l’espoir à la tristesse. Nous sommes écartelés entre la bêtise humaine et la profonde foi que place l’auteur dans certains personnages. On éprouve une affection pure pour ces personnages qui nous touchent par leur force, la puissance de leurs émotions et de leur perception de ce qui est juste et que les adultes ont tendance à perdre de vue. La force de caractère de Joseph mais aussi de Jack, la force de l’amour absolu de Joseph pour sa fille, ne peuvent que nous bousculer et nous émouvoir.
La décision de l’auteur de narrer l’histoire du point de vue de Jack est intéressante car le lecteur n’est pas aveuglé par les sentiments de Joseph pour sa fille. De plus, la fraîcheur, l’innocence et la naïveté de ses réflexions pointent ce qui est important. Le style est simple : pas de métaphore ni de phrase alambiquées, mais ce choix narratif met en avant la beauté des bonheurs ordinaires, de ce qui doit être important. Cette histoire s’écrit dans les silences, les gestes du quotidien, et les rares sourires de Joseph.
Le petit côté nature writing apporte une dimension intéressante à cette histoire de (re)construction. Le cadre hivernal du Maine est un élément qui rythme la vie des deux garçons mais également leur évolution : la nature et sa rudesse, l’importance du travail domestique sont là pour donner du sens et aider à grandir et devenir. Les journées sont organisées par la vie de ferme, la traite des vaches et leur amour donné sans a priori, « Pour jauger quelqu’un, il suffit de regarder la réaction des vaches à son approche ».
Autour de Jupiter est un excellent roman qui m’a profondément émue. Même si les personnages sont jeunes, la dimension de cette histoire touchera un public bien plus large. Autour de Jupiter est le genre de récit qui vous prend aux tripes, qui touche par sa justesse et sa sensibilité. Ce court roman est un petit bijou qu’il vous faut absolument découvrir…

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.