Un recueil original et touchant !

J’avais déjà eu un coup de coeur pour Je voulais juste te dire qui compilait les lettres et messages qu’on a jamais osé envoyer alors j’étais curieuse et impatiente de lire ce recueil là qui, cette fois-ci, présente les messages qu’on aimerait ne jamais avoir reçu. Ceux qui nous brisent le coeur. Ceux qui nous font pleurer. Ceux qui sonnent la fin d’une amitié. Ou ceux qui vont nous hanter car ce seront les derniers de la personne.

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le voilà en quelques mots. Emily Trunko a lancé un blog, sur lequel les gens qui vivent des périodes difficiles peuvent s’exprimer et se soutenir. C’est anonyme et ça a vite rassemblé des milliers de personnes de tous les pays du monde. Ce recueil est donc rempli d’extraits de témoignages.

On ne va pas se mentir, Tu n’aurais jamais dû me dire est beaucouuuup plus difficile que Je voulais juste te dire. Dans le premier recueil, on avait des histoires touchantes et tragiques, ok, mais on avait aussi des messages pleins d’espoir et de détermination. Là, j’ai pleuré comme un bébé parce que chaque message me semblait tellement émouvant que j’ai cru que je ne m’en remettrais pas (oui, j’en fais trop). Il m’a fallu un petit moment pour me détacher de ce que j’avais lu et pour prendre le recul nécessaire. Là, j’ai vu le message d’espoir, les petites leçons de vies qui m’avaient tant plues dans Je voulais juste te dire. Au travers de ces messages envoyés par des anonymes, on comprend l’importance de vivre pleinement chaque instant. De profiter de sa famille, de ses amis, de ce qu’on a, même si ça ne nous parait pas beaucoup. C’est une leçon assez dure qu’on oublie trop souvent, mais ce recueil nous la rappelle avec efficacité.

Bien sûr, chaque histoire est belle et émouvante. Je trouve formidable que des anonymes, des gens qui ne se connaissent pas et qui ne connaissent pas Emily Trunko aient pu se confier ainsi sur son blog et trouver le soutien dont ils avaient besoin. En résumé, je dirais que ce recueil s’inscrit dans la même veine que le premier : il secoue mais fait du bien ! Une jolie lecture, très touchante, que je vous recommande (munissez-vous d’un paquet de mouchoir quand même, on ne sait jamais.)

Marie ❤

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.