Un cinquième tome tout simplement excellent !

Vous ne le savez peut-être pas encore mais j’adore l’univers imaginé par Ransom Riggs, auteur que l’on ne présente plus. D’ailleurs, Miss Peregrine et les enfants particuliers est l’une de mes sagas favorites (rien que ça) ! Je savoure chaque tome du premier au dernier mot et mes lectures me surprennent toujours — dans le bon sens du terme. Alors, en toute bonne logique, j’ai attendu cette suite avec la plus grande des impatiences.

La conférence des oiseaux reprend juste après les évènements qui se sont produits à la fin du volume précédent, à savoir, la carte des jours (dont vous pouvez retrouver ma chronique en cliquant sur ce lien). Jacob Portman, notre héros, a quitté sa bande d’amis particuliers pour voler au secours de Noor Pradesh, une jeune fille que Léo Burnham veut à tout prix utiliser et qui est, elle aussi, dotée d’incroyables capacités. Mais H et son Creux Horatio ont été plus rapides : ils l’ont aidée à s’échapper de la boucle dans laquelle elle était retenue prisonnière. Ce qui n’a pas été sans conséquences, puisque l’ami d’Abe est en train de mourir. Avant de rendre son dernier soupir, il va confier une mission à Jacob : il doit absolument retrouver une femme surnommée V et lui confier Noor qui, en plus d’être recherchée par de dangereuses personnes, est « l’une des sept dont la venue a été annoncée » dans une étrange prophétie qui prédit l’apocalypse.

Quel plaisir de retrouver cet univers que j’aime tant ! Au début, je l’avoue, j’ai eu peur de ne pas comprendre l’histoire. Après tout, j’ai lu le quatrième tome il y a une bonne année maintenant et certains détails m’échappaient. Je ne me souvenais plus de tel ou tel prénom, de telle ou telle situation, des pouvoirs de telle ou telle personne.. J’ai donc relu les deux derniers chapitres avant de me lancer dans cette nouvelle aventure (d’ailleurs, si vous avez besoin d’une petite piqûre de rappel, n’hésitez pas à faire comme moi — ça m’a bien aidée). Finalement, et à mon humble sens, ce cinquième opus égale les précédents. On retrouve tout ce qui a déjà fonctionné : des protagonistes attachants, intéressants et courageux, une histoire tout simplement géniale, une intrigue bien construite, des clichés/photographies qui apportent un truc en plus à l’ouvrage, des moments forts en émotions, une plume envoûtante, un rythme effréné, de l’action sans interruption, des rebondissements et retournements de situations.. Et nouveauté, un présage qui parle de la supposée fin du monde ! Bref, un cocktail explosif qui nous donne envie d’en redemander, encore et encore.

En ce qui concerne les personnages, je dois dire que tous me plaisent. Même si, évidemment, j’ai mes préférences. Jacob, pour commencer, me surprend une nouvelle fois. Je crois que j’ai toujours eu cette impression mais ici c’était plus marquant : il est le leader du groupe des particuliers. Il est fort, déterminé, téméraire, audacieux, talentueux.. et tellement humain. Il a ses propres défauts, ses propres faiblesses, et j’ai pris plaisir à le voir grandir, mûrir, évoluer. Il ne veut plus qu’on le voie comme le petit-fils d’Abe, il veut se détacher de l’image que certains peuvent avoir de lui. Noor, enfin, est LA révélation de ce bouquin. Elle est forte, intrépide, brave, gentille, bienveillante.. Pour moi, elle n’est pas qu’un personnage secondaire que l’on pourrait placer au même niveau qu’Olive, Hugh ou encore Claire. Elle est un vrai atout et j’ai adoré la voir s’intégrer au groupe. Aussi, les deux ont des points communs : ils ont dix-sept ans et ont brutalement quitté leur quotidien paisible pour découvrir un monde fait de magie et de boucles temporelles. Je les aime de tout mon cœur.

Un certain passage dans le livre m’a, je ne sais pas trop, frustrée peut-être ? Ou bien déçue ? Ennuyée ? Je ne vous dirai pas où précisément, bien sûr, mais je n’ai pas été entièrement convaincue. Je m’attendais à autre chose. En dehors de ce détail, tout m’a plu. Ransom Riggs ne cesse de progresser et de m’impressionner. Il a énormément de talent et je suis bien contente d’avoir découvert son œuvre. En attendant une date de sortie pour le sixième (et normalement dernier) tome, je vous recommande de lire cette merveille. Merci aux éditions Page Turners pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée. ♥

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.