Un 2ème tome qui confirme mon coup de coeur pour la saga !

Il y a quelques jours, je vous parlais du fabuleux premier tome de Caraval. A peine la dernière page tournée, je me suis précipitée vers sa suite (l’avantage de mettre une plombe pour commencer un tome 1 !). Aussitôt commencé, aussitôt fini !

La fin du précédent tome nous laissait donc avec l’envie de se précipiter sur la suite et pour cause : Tella, après avoir passé un marché avec le fameux Légende, elle est presque sur le point de revoir sa mère, disparue depuis des années, à condition de remplir sa part du contrat passé avec « un ami » mystérieux. La voilà obligée de participer à la nouvelle édition de Caraval, avec une seule motivation : gagner. Mais les choses risquent d’être compliquées, d’autant plus que Dante l’a fait passé pour la fiancée du prince héritier, un homme qu’on dit sans pitié …

Si avec le premier tome nous suivions Scarlett, cette fois c’est sur Tella que nous nous concentrons. Si comme je le disais dans mon autre chronique, je n’avais pas ressenti plus de sympathie que ça pour la cadette, j’ai dans ce tome-ci, apprécié de la découvrir. Ce n’est pas la fille égoïste ou superficielle que j’avais parfois l’impression d’apercevoir : ici on en apprend davantage sur elle, sur certains de ses choix dans le précédent tome, sur ses motivations, mais aussi tout simplement sur son caractère. Oui, elle aime prendre des risques, se sentir vivante, légèrement impulsive, elle est également touchante, et elle aussi prête à tout pour ceux qu’elle aime. A son tour, ça va être à elle de jouer à Caraval, et de devoir le remporter si elle veut obtenir ce qu’elle veut – et accessoirement s’en sortir vivante. Seulement, qui joue à Caraval accepte les risques que cela comporte, et Tella n’en sortira pas indemne.

Tout au long de ma lecture, à la fin de ma lecture, je me suis demandé quel était le tome que j’ai préféré jusque-là, et je dois dire que c’est assez dur de répondre. J’ai adoré le premier tome, et surtout la découverte de cet univers fabuleux. J’ai retrouvé tout ce que j’aimais dans la suite, tout en étant peut-être moins émerveillée (puisque ce n’était plus une découverte). De plus, j’avais deviné certaines révélations et si ça ne m’a pas dérangé, avouons-le, c’est toujours plus sympa d’être complètement surpris ! Pourtant … ma préférence va peut-être quand même au deuxième tome, notamment grâce à Tella, aux choix qu’elle doit faire, à ce qu’elle vit. Au personnage de Jacks également, que j’ai beaucoup aimé, ou Dante, bref, je l’ai trouvé peut-être plus intéressant au niveau des personnages/relations et de ce qui en découle : j’ai lu certaines pages quasiment en apnée !

Indéniablement, le point fort de cette saga, c’est son univers. Incroyable, magique, mystérieux, dangereux, envoûtant. Si on a enfin des réponses à certaines questions, d’autres apparaissent encore, ne cessant de renouveler l’intérêt du lecteur. Même si l’on a plus de 500 pages de lecture, on ne voit pas le temps passer et personnellement j’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre ! C’est addictif, prenant, captivant (en fait, comme je disais plus haut, c’est vraiment envoûtant !). Et maintenant, je n’ai qu’une envie, lire la suite ! Help !

En bref, ce tome confirme mon coup de cœur pour cette incroyable saga que je ne peux que vous recommander !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.