Tu n’aurais jamais dû me dire…

Est-ce que quand vous écrivez un message, vous imaginez parfois que ça peut être le dernier que vous écrivez à cette personne ? Ça marche aussi à l’inverse, quand vous recevez un texto, est-ce que parfois vous vous dites que ça pourrait être le dernier que vous recevez de cette personne ? Ça peut être un message de rupture ou d’amour, une liste de course, un rappel. Parfois c’est important, et d’autres fois, c’est tellement anodin.

Sur son Tumblr, Emily Trunko a invité les gens a envoyé leurs derniers messages reçus, dont on a ici un échantillon. Honnêtement, je ne m’attendais pas à être autant touchée. Bon, il y a des messages de ruptures (amicales ou amoureuses), certains nostalgiques, d’autres carrément méchants. Mais je ne pensais pas lire autant de derniers messages précédant un décès. Les explications en dessous des messages m’ont souvent mis les larmes aux yeux, accidents de voiture, accidents de la vie, interventions à l’armée qui tournent mal, meurtres aussi, suicides… Et tant d’amour qui reste.

On m’a demandé l’intérêt de lire ce livre. Et bien, je dirai qu’il permet de se rappeler de l’importance des mots qu’on emploie. Ceux qui blessent, qui mettent plus bas que terre. Ceux qui guérissent, qui mettent du baume au cœur. Se rappeler aussi que l’on est pas seul : il y a ceux qui tiennent à nous, mais aussi ceux qui vivent la même chose, et s’en sortent, vont de l’avant, font leur deuil. Enfin, ce livre m’a donné envie d’attraper mon portable et de dire à ceux que j’aime à quel point ils comptent. Parce que la vie est trop courte, qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver, il est nécessaire de profiter de chaque instant, et de ceux qu’on aime. Tout simplement.

En bref, même si dans un premier temps ce livre peut sembler triste (et oui, il l’est), il est également porteur d’espoir, d’amour, et au final, il fait du bien. Il m’a touchée, bouleversée, remuée, fait réfléchir, et au final, c’est un joli coup de cœur. Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à le découvrir – de préférence avec un boîte de mouchoirs !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.