Tendre, compliqué et authentique !

 » … Chose à savoir : Hope Birdsong ne sera jamais, jamais, JAMAIS amoureuse de moi. Et ça, c’est à cause des cookies…  »

Spencer est amoureux de la fille d’à côté, sa nouvelle voisine Hope. Je pourrais résumer ce roman avec ces quelques mots. Mais il se trouve que cette histoire n’est pas juste une histoire d’amour. Ma lecture a été très différente de celle que j’imaginais et je ne l’ai que plus apprécié.

Suivre Spencer et Hope sur plusieurs années, de leur treize à leur dix-huit ans est l’un des nombreux points forts du récit. On découvre des moments insouciants de leur vie d’adolescents et d’autres plus compliqués qui amènent des sujets un peu plus sérieux, comme le handicap, le deuil, ou encore la bienveillance envers les autres. Tout cela provoque tout un tas d’émotions lors de la lecture, à l’image de celles qui traversent une vie.

Puis il y a Spencer et Hope, qui sont tous les deux très attachants et touchants. Spencer a un petit quelque chose qui le rend différent et spécial. Il est atteint du syndrome de la Tourette qui peut parfois venir perturber sa vie sociale et familiale. Il aime mettre des étiquettes sur tout, faire des taxonomies et des petits schémas pour mieux comprendre le monde et les gens qui l’entourent. J’ai beaucoup aimé suivre son point de vue et découvrir combien gérer des symptômes plus ou moins supportables, les tics et les médicaments peut s’avérer éprouvant.

Lorsqu’on fait sa connaissance, Hope est une fille qui a la tête pleine de rêves et qui respecte la différence de Spencer. Elle s’imagine déjà faire le tour du monde et a l’envie de faire quelque chose de bien dans ce monde, comme sa sœur Janie. Mais on réalise bientôt que Spencer et Hope ne vont rester ces adolescents de treize ans toute leur vie, liés par une amitié franchement adorable. Spencer et Hope grandissent, au fil des épreuves de la vie.

L’auteure nous offre un roman pour ados intelligent et touchant. J’ai aimé son approche pour aborder des sujets très variés, j’ai aimé ce que j’ai lu. Les schémas de Spencer, les lettres et échanges de mails entre Hope et sa sœur, qui accompagnent la lecture apportent aussi un petit quelque chose au récit. On a finalement droit à un moment tendre, compliqué et authentique.

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.