Se construire et se déconstruire….

Lucien se souvient à peine de l’année de ses douze ans. Il se souvient avoir lu le tome 2 tant attendu des Mondes Invisibles, à son meilleur ami Max qui était à l’hôpital. Il se souvient qu’ils ont écrit ensemble des fanfictions. Il se souvient aussi que cette année là, son meilleur ami Max est mort. Mais on rencontre vraiment Lucien quand il a seize ans et qu’il attend la sortie du tome 4 des Mondes Invisibles. A seize ans, Lucien mène presque une double vie. Sur les réseaux, il incarne Zora qui est très connue pour ses fanfictions. Et c’est drôlement plus simple pour lui d’être Zora que Lucien…

Lucien est d’abord cet adolescent qui nous fait découvrir son univers favori, qui nous transmet sa passion et j’ai trouvé ça fantastique. Mais Lucien est aussi et surtout cet ado solitaire, déconnecté du monde, qui préfère la fiction à la réalité. Il partage dans ce roman ses états d’âmes bleu-gris-vert, bleu ciel, bleu lac, bleu mélancolie et on l’écoute. C’est une mauvaise nouvelle qui va finalement le sortir de sa zone de confort. Les Mondes Invisibles n’aura jamais son tome 4. La fin de cette grande aventure ne paraîtra donc pas.

L’identité de l’autrice des Mondes Invisibles reste un grand mystère pour tous et c’est avec ses deux amies virtuelles qu’il choisit de partir sur ses traces. Une belle occasion d’aborder au cours de cette quête divers sujets comme l’amitié, l’amour, le deuil, les règles du genre, le conformisme…

Je ne savais pas trop vers quoi l’auteure nous menait exactement, mais j’ai aimé le ton du récit et je me suis laissée porter. Dans ce roman, on part sur les traces d’une femme insaisissable. Et cette enquête mène finalement à d’autres révélations, à d’autres réponses. J’aime l’idée qu’à la fin de ce roman, Lucien se comprend mieux. C’est un récit doux, réconfortant, avec des personnages qu’on prend plaisir à découvrir. C’est surtout un hommage à tous les livres lus, à toutes les histoires qui nous aident à nous construire et aussi à nous déconstruire.

Poster votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.