Un roman original et très entraînant !

Je suis tout d’abord tombée amoureuse de la couverture, mais comment pourrait-il en être autrement ? Elle est sublime, toute en douceur et en finesse. L’histoire qu’elle renferme est tout aussi belle et recèle tout autant de détails cachés que la couverture… Je dois avouer que j’étais aussi intriguée par ce roman dont je n’avais absolument pas entendu parlé en VO. Bref, j’ai commencé ce livre avec beaucoup d’attentes et je suis contente de dire que c’est une belle lecture !

Dès les premières pages, on est plongés dans un univers bien particulier qu’on sent très bien pensé et construit par l’autrice. Dans une sorte de société médiévale, magie et science se mêlent et on va suivre Carys et Andreus, des jumeaux princiers qui vont devoir vaincre les intrigues de la cour et les obstacles qui se dressent entre eux et le trône. Intrigues politiques, amours, amitiés, trahisons et confiance … On a tout ce qu’il faut ici pour faire un roman haletant plein de rebondissements (surtout vers la fin, là j’étais en PLS).

Comme je le disais, dès le début, on est plongé dedans. C’est même un peu brutal, dans le sens où l’univers est original et qu’il est un peu difficile de tout comprendre dès les premières pages. Une fois que j’ai accepté le fait de me laisser guider et de ne pas tout comprendre immédiatement, ça ne m’a pas posé problème. Tout fini par être clair en temps et en heure. En revanche, le début est un peu lent, ce que j’ai trouvé dommage : on met du temps à rentrer dans le vif du sujet et je trouve que le résumé en révèle déjà beaucoup sur des événements qui n’arrivent finalement qu’à la moitié du roman … A contrario, la deuxième partie du livre est très rapide, peut-être un peu trop pour le coup ! Je trouve que ça n’est pas très équilibré. Ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture ! Au contraire. La première partie me donnait envie de lire plus pour savoir quand tout allait exploser et la deuxième partie m’a happée et j’ai dévoré la fin du roman. C’est vraiment très bien fait, ça monte en puissance et on devient accro. Moi, en tout cas, je l’étais !

Niveau personnage, j’ai adoré Carys, qui est dévouée et badass (et non, ce n’est pas aussi incompatible qu’on le pense). J’ai eu plus de mal avec Andreus : il commençait bien, puis son attitude envers sa sœur m’a carrément dégoûtée. Le sale ingrat. Je n’en dirais pas plus, mais je n’ai pas apprécié de personnage, même si, au fond, c’est sans doute fait exprès et que ça témoigne du talent de l’autrice. J’ai d’ailleurs adoré la façon dont on voit l’évolution des protagonistes. C’est très bien fait et super intéressant à suivre. J’ai aussi hâte d’en savoir plus sur les personnages qui sont pour le moment traités de manière superficielles comme Erikk ou Garret.

BREF, je vais arrêter le roman ici : c’était vraiment une belle lecture que je vous recommande ! Ne baissez pas les bras au début et laissez vous plonger dans cette histoire vraiment entraînante !

Marie ❤

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.