Passenger, tome 2 – Alexandra Bracken

A la fin du premier tome, alors que nous apprenions que Julian était vivant, Nick et Etta se trouvaient séparer, sans avoir la certitude que l’autre allait bien. Accompagné de Sophia, Nick tente de retrouver Rose, la mère de sa bien-aimée, tandis que cette dernière fait connaissance avec certains membres de sa famille. La course pour retrouver l’astrolabe reprend et est plus enragée que jamais !

Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai été ravie de retrouver les personnages du premier tome. Si Etta et Nick étaient partenaires dans le premier volet de leurs aventures, cette fois ils avancent séparément, confrontés chacun à leurs propres obstacles/événements. Et je dois dire que j’ai plutôt bien aimé ça ! Cela permet de suivre deux avancées différentes, deux situations/rythmes différents, et de mieux les connaître individuellement : j’ai encore plus apprécié Etta que dans le premier tome. J’ai bien aimé la relation qui se dessine entre Nick et Sophia, qui évolue tout au long de ce volet – il faut dire que la jeune fille a son petit caractère et j’ai certains échanges m’ont bien amusée. J’ai aimé la relation entre Etta et son père, puis entre la jeune fille et Julian (il faut dire que ces deux-là sont bien différents !). Et puis, l’ambivalence du personnage de Rose, qu’on recroise de temps en temps, qu’on a du mal à cerner.

L’intrigue, les enjeux sont complexes mais passionnants, j’ai adoré me plonger dans ce tome ! Je ne me suis pas ennuyée une seconde, l’action est omniprésente, les rebondissements nombreux. Les voyages à travers les différents passages sont toujours fréquents, mais cette fois l’auteur ne s’attarde pas forcément dessus : ce ne sont que des moyens d’atteindre le lieu et l’époque voulu (à quelques exceptions près bien sûr, qui nous font vivre certains éléments de l’Histoire, ou voyager jusqu’en Russie !). C’est donc les voyages et la quête des personnages qui prend le plus de place dans ce roman, et j’ai bien apprécié que la romance ne soit pas au premier plan.

En bref, j’ai passé un bon moment avec cette saga, j’ai adoré l’univers. Certes il y a parfois quelques longueurs, mais le travail de l’auteur reste remarquable et captivant. Si les magnifiques couvertures ne vous motivent pas (il n’y a que moi qui suis faible quand la couverture est sublime ? :D) j’espère que je vous aurai au moins donné envie de regarder les livres d’un peu plus près la prochaine fois que vous passerez en librairie !

1 commentaire sur “Passenger, tome 2 – Alexandra Bracken

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.