Les ombres de Julia, tome 1 : la fille de la noyée – Catherine Egan

Juste après ma déception avec Riverkeep j’ai enchaîné avec ce roman qui me tentait extrêmement, avec toutefois la peur d’ici aussi en attendre peut-être trop. Finalement, j’ai passé un très bon moment avec Julia ! Aller, sans plus tarder, place à mon avis.

Forte d’un pouvoir plutôt intéressant – celui de savoir se rendre invisible aux yeux des autres sans exactement disparaître – Julia accomplit les missions pour lesquelles on la paye, sans plus se poser de questions. Ce qui compte avant tout : rester discrète dans une société où la magie et les sorcières sont mal vues et noyées régulièrement lors de grandes Purifications. Récemment, la jeune fille a été engagée pour intégrer la maison de Mme Och, et espionner ses étranges habitants. Mais en acceptant cette mission, elle était loin d’imaginer jusqu’où cette dernière allait la mener …

Comme je le disais précédemment, j’ai beaucoup aimé ce roman. L’atmosphère, ses mystères, l’univers créé par l’auteur, et surtout Julia, que j’ai trouvé très intéressante, mature pour son âge, probablement dû au fait d’avoir vu sa mère – sorcière de son état – mourir noyer alors qu’elle n’était elle-même qu’une enfant … J’ai surtout apprécié le fait qu’elle change, qu’elle évolue au fil de l’histoire, qu’elle sache se remettre en question suite à ses actes et agir en conséquence. Les autres personnages sont également intéressants – surtout dans la maison Och – ainsi qu’attachants, je pense notamment à la petite bande de brigands de Julia (excepté Wyn qui m’a plus agacée avant de me laisser indifférente).

L’univers, comme je le disais, est riche et captivant. Parfois peut-être tellement dense qu’il faut s’accrocher pour saisir l’ensemble, mais ça ne m’a pas spécialement dérangée : j’étais plongée dedans et j’avais juste hâte de découvrir comment les choses allaient se terminer (pour ce premier tome du moins !). L’auteure alterne les chapitres du point de vue de Julia avec d’autres plus mystérieux, où certaines personnes se font assassiner, où le mal rôde, se rapproche, où d’autres personnes se font torturer … Les pages se tournent à toute vitesse, tout simplement parce qu’on a envie d’en savoir plus.

J’ai aimé l’ambiance de ce roman, sombre, pesante, menaçante, où l’auteure ne ménage personne, et où la magie est omniprésente. C’est vraiment chouette de lire un roman Young Adult qui ne sonne pas trop « ado », où tout finirait bien, etc.

Bien que ce roman ne soit pas complètement un coup de cœur sans que je puisse vous dire exactement pourquoi, j’ai passé un excellent moment, et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.