MOXIE

❝ Moxie désigne les filles qui ne veulent plus se laisser faire, qui veulent avoir les même droits que les garçons, qui en ont marre de passer pour des objets, qui ne supportent plus les commentaires rabaissant des hommes. Moxie c’est le combat des femmes pour les femmes.
J’ai adoré. J’ai trouvé le thème très intéressant. Le fait de mettre en avant toutes ces petites injustices que les filles peuvent subir à l’école impunément, les remarques, les traitements de faveur que les garçons peuvent avoir, le fait de ne pas pouvoir s’habiller comme elles le veulent, de ne pas pouvoir bénéficier du même traitement que les garçons c’était très intéressant à suivre. Le fait que notre héroïne crée son propre fanzine était super, on découvre petit à petit de qu’elle manière elle en vient à agir et à ne plus supporter sa condition. On sent qu’elle veut changer les choses pour elle et pour toutes les filles qui étudieront dans cette école.

On aborde quelque chose d’important dans ce bouquin, c’est l’implication des institutions.
Où dans ce cas là, là non implication… Comment une école peut ne pas intervenir quand certains abus sont commis ? Comment certaines écoles ferment les yeux sur certaines pratiques dégradante et traumatisantes pour les femmes ? Pourquoi l’équipe sportive de l’école composée de garçons se voient être privilégié et exempté de toute punition ? C’était très intéressant d’aborder cette idée là et de montrer que les adultes qui devraient vous protéger et qui devraient être au contraire intransigeants et impartiaux sont parfois aveuglés et tournent certaines actions en dérision.

Malheureusement il manque d’un peu de profondeur à mon goût. Le thème est bien traité mais il n’est pas assez fouillé par moments. Ça reste un peu lisse, un peu simple. J’espérais un livre un peu plus puissant bien que le dernier quart du bouquin réserve de jolies surprises au lecteur. Ce n’est peut-être pas assez engagé à mon sens pour être réellement percutant même si, pour un livre young adult, certains thèmes n’ont pas peur d’être soulevés.

Le fait qu’il y ai une petite romance au beau milieu de ce livre féministe pourrait en déranger certains. Même si ce n’était pas nécéssaire, même si j’ai trouvé que ça n’avait pas forcément sa place, ça ne m’a pas dérangé bien au contraire. Je suppose que l’auteure souhaite rappeler au lecteur que tous les garçons de cette histoire ne sont pas de sombres abrutis et qu’ils ne sont pas tous moyenâgeux comme le sont certains camarades de classe de Vivian. Même si ce détail ne devrait pas être rappelés, le personnage de Seth était vraiment attendrissant.

Lisez-le si vous en avez l’occasion. Ce n’est peut-être pas aussi abouti que je l’espérais mais c’est tout de même très addictif et très prenant. C’est rythmé, l’écriture est agréable, les personnages sont tous très différents, il y a beaucoup de choses, beaucoup de réflexion et c’est vraiment important d’avoir ce genre de bouquins de nos jours accessibles autant aux ados qu’aux adultes ! J’ai beaucoup aimé ! ❞

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.