Lire est dangereux (pour les préjugés) – Dave Connis

Un titre de roman dans lequel apparaît le mot « lire » ? Un résumé qui nous parle d’ouvrages censurés dans un lycée ? Il n’en fallait pas plus pour me convaincre qu’il me fallait le lire (sans parler de cette superbe couverture !). Une fois n’est pas coutume, il n’aura pas fait long feu dans ma PAL et a déjà pointé le bout de son nez sur mon compte Instagram, histoire d’oublier mon retard monstre de chroniques pour le blog. Bref, trêve de bavardages, il est temps d’enfin vous partager mon retour !

Que feriez-vous si vos livres préférés se retrouvaient censurés par le proviseur de votre lycée ? Du jour au lendemain, Clara, bénévole à la bibliothèque de son lycée et dévoreuse de livres, se trouve confrontée à cette terrible question. Sans vraiment prendre le temps de réfléchir, elle monte une bibliothèque clandestine dans son casier. Très vite, certains camarades de classe – qu’elle n’aurait jamais imaginé aimer lire ou vouloir lui adresser la parole un jour – font appel à elle. Et sans l’avoir prévu, la dernière année de lycée de Clara prend un tour totalement surprenant qui ouvrira sa façon de voir les choses, les autres, et les livres.

Quand j’ai découvert le résumé de ce roman, j’étais vraiment très curieuse. Je n’avais pas réalisé que l’intrigue prenait place à notre époque, je m’imaginais une sorte de dystopie ; c’est tellement crédible que c’en est presque effrayant. Pendant une grande partie du livre je me suis demandé comment les choses pouvaient, devaient finir, ce qu’en retireraient Clara et ses amis, si le directeur allait revoir sa façon de diriger, tout ce que cela impliquait. Puis j’ai accepté de me laisser porter par l’histoire, simplement, et de découvrir la fin.

On découvre des personnages attachants, surtout extrêmement intéressants. On parle de différences, d’acceptation, de tolérance, de valeur, d’amitié, de famille – celle qui nous porte et celle qui nous plombe -, de différences sociales, d’avenir, d’espoir. C’est bouleversant, profond, maîtrisé, délicat, fort, subtilement pour commencer, puis de plus en plus inspirant. J’ai commencé ce livre comme un simple roman qui allait me changer les idées le temps de quelques heures, et puis finalement, sans même m’en rendre compte, je réalise qu’il m’a profondément marquée, qu’il me rappelle pourquoi j’aime tant les livres.

D’aussi loin que je me rappelle, ils ont toujours fait parti de ma vie. Ils m’ont fait rire, réfléchir, ils m’ont remuée, amusée, m’ont parfois procuré le réconfort que je ne trouvais pas ailleurs, ils ont été mes amis, m’ont fait grandir, ils m’ont acceptée sans jamais me juger. Ce n’est sûrement pas un hasard si je suis devenue libraire, si j’ai créé mon blog, mon compte Instagram. Partager ma passion, donner l’envie de lire les livres qui ont tant compté pour moi. Je continue de croire qu’un livre peut changer/sauver une vie de biens des façons, parce que chaque histoire est personnelle, chaque ressenti différent.

Vous l’aurez compris, vous qui aimez les livres sûrement autant que moi, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman inoubliable !

Poster votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.