Les ombres de Julia, tome 2 : la créature intérieure – Catherine Egan

Preuve que le temps passe atrocement vite, j’allais vous dire que j’ai découvert le premier tome de cette saga il y a quelques mois, avant de réaliser que demain ça fera pile un an que j’en ai écrit ma chronique ! Fiou … Bref ! J’avais beaucoup aimé ce premier tome, et quand j’ai reçu la suite, j’étais ravie de ne pas devoir attendre une éternité avant de découvrir la suite des aventures de Julia.

Après les événements du premier tome, Julia et sa bande ont suivi Madame Och et la sienne dans l’espoir d’enfin pouvoir sauver Théo – sans que le moindre mal ne lui soit fait. Chargée de découvrir une piste, quelque chose qui les conduira à la personne à même de défaire ce qui a été fait, Julia aura également l’occasion d’explorer son étrange pouvoir qui ne cesse de s’étendre et qui l’effraie de plus en plus …

C’est avec beaucoup d’impatience et de curiosité que je me suis plongée dans ce deuxième tome. J’avais hâte de retrouver l’univers original créé par l’autrice, mais aussi Julia que j’avais beaucoup aimé, et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! L’univers est toujours aussi riche, complexe, mystérieux, intéressant et intriguant. Que ce soit au niveau de la magie dont certains semblent être capables, du don de Julia, de l’aspect politique ou de la mythologie présente dans cet univers, le travail de Catherine Egan est dingue, rendant le tout profond, captivant, parfois peut-être dur à suivre mais tellement envoûtant ! Ajoutez à cela intrigues, rebondissements et suspens, et vous êtes sûrs de ne pas vous ennuyer 😛

Au niveau des personnages, j’ai donc retrouvé Julia avec beaucoup de plaisir. On en apprend un peu plus sur son pouvoir. J’aime sa force, sa témérité, son abnégation envers les siens et surtout Théo, mais j’aime aussi qu’elle doute, qu’elle ait des faiblesses, qu’elle aspire plus que tout à être pardonnée. Que malgré tout, elle soit humaine, qu’elle soit capable de se défendre s’il le faut mais aussi d’éprouver des sentiments. J’ai également aimé Théo, Frédéric, Bianca, Dek, Jun, en fait, presque tous 😛

En bref, vous l’aurez compris, cette suite était à la hauteur de mes espérances et j’ai adoré me replonger dans cet univers aussi addictif qu’original – l’autre point fort de cette saga étant, à mes yeux, les personnages, forts, attachants, et surtout bien travaillés. Bourré d’actions et de rebondissements, on ne s’ennuie pas une seconde avec ce deuxième tome. Et personnellement, j’ai hâte de découvrir la suite …

Un grand merci aux éditions Milan et Pageturners pour la confiance et l’envoi !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.