Legendary : un second tome qui nous replonge avec plaisir dans l’univers fascinant et original de Caraval !

Je n’avais pas eu de coup de coeur pour le premier tome, contrairement à beaucoup de personnes que j’avais pu voir sur les réseaux sociaux. En revanche, j’avais trouvé que c’était vraiment original et très addictif. Ce second tome m’a fait le même effet : celui d’une très bonne lecture, qu’il est difficile de lâcher !

Dans cette suite, on laisse Scarlet de côté pour se concentrer sur Donatella, la soeur de l’héroïne du premier tome. On avait finalement eu peu d’informations sur la cadette et c’est pourquoi j’ai apprécié ce changement de point de vue, moi qui, habituellement, déteste quand on change de protagoniste en cours de saga … Là, ça a permis à l’histoire d’avoir un nouveau souffle et de ne pas tomber dans la répétition, encore que … J’ai trouvé que certains schémas étaient assez semblables : c’est le cas des relations qui sont développés dans l’histoire, du déroulement de certains événements … J’avais parfois une impression de déjà-vu par rapport à la première édition de Caraval à laquelle nous avions assisté. Pour autant, je ne me suis pas ennuyée et j’ai même été happée par l’histoire. Les schémas répétitifs dont j’ai pu parler sont finalement peu gênant quant on les met en face de l’univers toujours aussi original et fascinant, de la complexité géniale et délicieuse de l’intrigue et des personnages qu’on découvre ou re-découvre.

Tella est un personnage très fort et vraiment intéressant à suivre. Gros coup de coeur pour le mystérieux et séduisant Dante… J’ai trouvé un peu dommage que Scarlett soit mise de côté dans ce tome car elle était intéressante dans le premier et, là, elle fait un peu tapisserie, la pauvre… Pour ce qui est de l’intrigue, j’ai été scotchée du début à la fin. Je n’arrivais pas à lâcher le roman tellement j’avais envie de savoir comment Tella allait s’en sortir, les choix qu’elle allait faire, les conséquences que cela allait avoir… Autant de mystères et de révélations qui nous sont faites à la fin, pour notre plus grand bonheur … mais qui instaurent surtout un suspens de FOU pour le troisième tome ! Franchement, cette fin est addictive au possible et si j’ai aimé tout le roman, les 100 dernières pages me font frôler le coup de coeur à elles toutes seules. C’est dire.

Je ne vous en dirais pas plus, que ce soit sur les personnages, sur l’intrigue ou quoi que ce soit d’autres, car je ne voudrais pas en révéler trop par accident. Je pense que la beauté de Caraval réside aussi dans sa découverte et je ne peux que vous conseiller de plonger dans cette saga, aussi originale que fascinante et addictive !

Marie ❤

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.