L’autre soeur

Et je vais commencer par te dire que c’est super bizarre comme lecture. Oui, bizarre.

Autant te le dire tout de suite, j’ai vite capté la majorité de l’intrigue puisque le roman est inspiré d’une histoire vraie que je connaissais bien avant de lire L’autre soeur, mais c’est un roman qui reste très intéressant à lire. L’auteure sème des indices un peu partout dans son récit, ce qui permet au lecteur de se faire sa propre idée… Même s’il n’y a pas de plot twist à proprement parler, quelques éléments m’ont agréablement surprise, mais je vais tout vous spoiler si j’en parle, ce qui serait un peu dommage.

Pour autant, j’ai parfois eu un peu de mal : il n’y a pas grand-chose qui a du sens dans le récit, les personnages ont des réactions plus qu’étranges (je t’avais dit que c’était bizarre)… et même en me mettant à leur place j’ai eu l’impression qu’ils étaient tous à côté de la plaque. Les parents ne veulent rien savoir et ferment les yeux sur tout (et il y a des choses qui se trament pourtant…), la sœur narre l’histoire de façon très plate, bref c’était compliqué de rentrer dans l’histoire. Après, c’est un récit qui est rapide à lire, dont l’écriture est sympa bien qu’un peu simple à mon goût, mais j’espérais un roman plus complexe, voire carrément plus glauque. Là, il m’a fait le même effet qu’un ballon qui se dégonfle (pas grand-chose quoi).

Le positif, c’est l’ambiance un peu bizarre (encore !!) du roman, entre le glauque léger et le malaise, et ça fonctionne plutôt bien. Mais c’est loin d’être suffisant pour moi. Par contre, si tu cherches un thriller et que tu n’as pas l’habitude d’en lire, fonce !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.