La conclusion de la duologie « Dividing Eden »

Un grand merci aux éditions Pageturners pour l’envoi de ce roman. J’étais impatiente de lire la suite parce que j’avais aimé l’univers du premier tome mais je l’avais trouvé beaucoup trop introductif. Petit point superficiel avant de rentrer dans le vif du sujet : je préfère les couvertures VO qui font carrément plus badass.

J’ai encore une fois été séduite par l’univers. Il est bien amené et réfléchit. Cependant j’ai trouvé dommage qu’il ne soit pas encore plus approfondit, que l’on n’apprenne pas à mieux connaître ce qu’à créé l’auteur. On sent que chaque détail à été pensé mais ce n’est pas vraiment expliqué.

J’avoue que l’intrigue est plutôt originale par rapport à ce qu’on a l’habitude de lire dans le genre. Mais c’est gâché par un rythme super lent. Les rebondissements sont intéressants mais entre chaque j’ai eu l’impression de trainer. Quand enfin le rythme s’accélère, on approche de la fin et elle est un poil trop rapide. Ce qui donne un enchaînement un peu loupé.

Les personnages sont plutôt chouettes aussi. Pourtant je n’étais pas vraiment attachée à eux. On avait une certaine distance qui m’a empêchée de totalement m’en imprégner.

En bref, une duologie fantasy prometteuse que j’ai bien aimé, sans plus. A découvrir car elle reste originale pour le genre.

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.