Genesis Alpha

Imaginez votre réaction si vous appreniez demain que l’une des personnes que vous préférez au monde est coupable des pires atrocités. Maintenant, imaginez que vous découvrez que toute votre vie – votre naissance même – repose sur un mensonge. Alors, prêts à découvrir ce roman ?

Malgré les années qui les séparent, Josh et Max sont très proches. « Plus que des frères », comme ils aiment à le dire eux-mêmes. Si l’aîné est désormais à la fac, chaque week-end ils se retrouvent sur Genesis Alpha, leur jeu en ligne favori. Mais le jour où Max est accusé du meurtre de Karen, une jeune fille, la vie de Josh bascule. Parce que Josh est un enfant-médicament, mis au monde pour sauver son frère du cancer. S’il lui est si semblable, est-il lui aussi capable de tuer comme semble le croire Rachel, la sœur de la victime ?

Si dans un premier temps je m’attendais à lire un pur thriller, ça n’a finalement pas été totalement le cas, dans le sens où l’on est plutôt spectateurs de ce que l’arrestation de Max provoque – pas de l’enquête. Et je dois dire qu’en réalité, c’était très intéressant ! On a la culpabilité de celle qui reste et se punit, l’incompréhension de la famille du meurtrier présumé qui n’a rien vu, et puis tout ce qui touche à la question des enfants-médicaments, du clonage et qui fait énormément réfléchir. Josh est un ado très attachant, d’autant plus qu’il traverse une terrible épreuve qui déclenche une ribambelle de questions. Quelle est sa place ? N’est-il né que pour son frère ou a-t-il été désiré pour lui ? Et sa destinée ? Peut-on avoir conscience du mal et le faire quand même ? Tout est-il déjà tracé ? S’il est si semblable à son frère, jusque dans les gênes, est-il capable des mêmes choses que lui ?

Avec ce roman, j’ai été de surprise en surprise, poussée par un rythme haletant (le roman est court, à peine plus de 200 pages, et pourtant il s’en passe des choses – d’ailleurs peut-être certains passages auraient mérités d’être un peu plus développés) et une tension qui va crescendo grâce à un léger vent de parano qui fait que je me suis méfiée d’un peu tout le monde 🧐. Mais les révélations viennent de partout…

On a également l’omniprésence de la presse, toujours prompte à flairer le moindre scandale et s’en faire les gorges chaudes sans se demander un seul instant s’ils ne sont pas en train de briser quelqu’un de totalement innocent.

Au passage, j’ai beaucoup aimé la plume de Rune Michaels, qui parvient à nous faire ressentir les émotions et les tourments de Josh.

En bref, voici un roman addictif qui nous questionne sur nos valeurs, la morale, ce(ux) qui nous façonne(nt), qui porte à réfléchir sur les jeux vidéos, les médias, la science.

Poster votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de poster votre commentaire sur le site. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante : milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com.