Deep water

Voici encore un titre qui me tentait énormément au moment de sa sortie. Avec une telle phrase sur la première de couverture et le résumé, je ne pouvais qu’être intriguée, non ?

Sept amis. Une disparition. Un garçon jamais retrouvé. Une enquête. Et tellement de secrets !
Alors qu’elle revient pour quelques jours de vacances, Chloé décide de continuer ses recherches – d’autant plus quand de nouveaux éléments lui apparaissent – afin de retrouver son meilleur ami Henry, disparu des mois plus tôt. Que s’est-il passé réellement ce soir de tempête ? Pourquoi certains de ses proches se comportent-ils si étrangement ? Et si la vérité était bien pire que tout ce qu’elle avait pu envisager ?

Les chapitres alternent habilement entre présent et passé, entre les recherches de Chloé et les dernières semaines avant le drame. Petit à petit, le fil se déroule, la tension monte à mesure qu’on approche du moment fatidique (passé) et de la vérité (présent), j’ai adoré cette ambiance – rendue oppressante par la tempête, la pluie, la nuit. Et quand enfin tout se rejoint, quand la vérité éclate, je dois bien avouer que je n’avais rien deviné !

Avec l’alternance passé/présent, c’est l’occasion d’avoir le point de vue d’autres personnages que Chloé qui m’a parfois agacée par ses réactions bornées face à Mason, persuadée qu’il est le méchant frère de l’histoire, sans imaginer tout ce qu’il endure depuis des années, tout ce qu’il a fait pour Henry. Le fait d’avoir des chapitres centrés sur lui me l’ont rendu attachant. En revanche, j’ai trouvé que le peu de passages qu’on avait avec Henry ne nous le présentait pas forcément sous son meilleur jour.

Enfin, j’ai trouvé ça super chouette qu’on touche ici à plusieurs sujets graves ou importants (maltraitance infantile, alcoolisme, découverte de son homosexualité par un personnage mais aussi présence d’une famille homoparentale, le soutien indéfectible et sans jugement de certaines personnes) avec beaucoup de justesse et sans en faire des caisses.

Voici donc un thriller hautement addictif, à l’atmosphère pesante, où l’on arrive à trouver les personnages attachants tout en s’en méfiant. A découvrir !

Poster votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.