Chronique La vie rêvée de Noah Oakman

Lorsque j’ai reçu le programme, j’avoue que j’ai été très intriguée par la couverture. J’adore David Bowie, et le roman m’a tapé dans l’oeil alors je remercie Page Turners pour l’envoi ❤️

Néanmoins, j’ai vite déchanté lorsque j’ai attaqué ma lecture. Dans un premier temps, le roman parle de crise d’adolescence, de questionnement sur soi, bref tout ce qui nous passe par la tête quand on est ado. Et étant donné que pour moi qui suis devenue adulte, c’est quelque chose qui commence à devenir lointain, eh bien je n’ai pas réussi à accrocher où même à comprendre.

Parfois, j’avais du mal à suivre, Noah me semblait terriblement lunatique. Et à partir du moment où il s’est fait hypnotisé, j’étais perdue… J’avais la sensation que le texte était décousu, parfois pas clair, et j’avais l’impression qu’il manquait parfois des chapitres pour que ce soit totalement net.

Pourtant, ça ne m’a pas empêché d’apprécier Noah et sa relation avec la musique, ses petites anecdotes sur le chanteur, ou quelques références à d’autres saga. Vous connaissez à me connaître maintenant, et dès qu’il est question de musique, je fond complètement 😍

J’aurais aimé apprécier plus ma lecture, mais parfois il y en a où ça ne passe pas et ce fut mon cas pour celle-ci. Néanmoins, si vous aimez la complexité et la musique, foncez !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel pageturners-roman.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.