Caraval – Stephanie Garber

Je me rappelle quand ce roman est sorti, j’ai tout de suite craqué pour son incroyable couverture et son intriguant résumé. Pourtant – et malgré tous les avis positifs que j’ai pu lire – il m’aura fallu presque 2 ans pour enfin le sortir de ma PAL (shame on me !).

Depuis des années, Scarlett écrit à Légende, le maître de Caraval, afin qu’il vienne sur son île pour une représentation. Alors qu’elle est sur le point d’épouser un comte qu’elle n’a jamais vu, promesse d’une vie loin de chez elle, elle reçoit des invitations à participer à la nouvelle saison de Caraval. Bien décidées à fuir un père violent et tyrannique, Scarlett et sa sœur Donatella embarquent avec l’aide d’un mystérieux marin pour l’île des Songes. Mais à leur arrivée, Donatella est enlevée par Légende. Si Scarlett veut revoir sa sœur vivante elle n’a pas le choix : elle doit remporter Caraval. Heureusement, Julian semble bien décidé à l’aider …

Comme vous pouvez vous en douter, après tous les avis positifs que j’avais pu lire, j’avais peur d’être déçue. Et pourtant, ce fut loin d’être le cas ! Pour commencer … Quel univers incroyable ! Waouh ! j’ai adoré ! Le temps qu’a duré ma lecture, j’étais embarquée dans un tout autre univers, dans un autre monde, plein de magie et de mystères, où l’on nous rappelle sans cesse de ne pas se fier à ce que l’on voit – ce qui ne nous empêche pas de tomber dans certains panneaux ! Stephanie Garber a vraiment un talent fou pour créer un tel univers, c’est parfaitement maîtrisé, c’est envoûtant, mystérieux, attirant et intrigant, bref, parfait !

Le roman est découpé en parties suivant les nuits de Caraval. Comme un compte à rebours qui s’égrènent au fur et à mesure, on ne peut qu’espérer que Scarlett parviendra à retrouver sa sœur avant qu’il ne soit trop tard, rendant le tout complètement addictif. Et effectivement, j’ai eu beaucoup de mal à poser ce roman, que j’ai finalement dévoré.

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé Scarlett, prête à tout pour sa sœur. Forte et courageuse, elle n’est peut-être pas aussi intrépide que Tella, mais Caraval la changera à jamais. On voit très peu Donatella, mais ça ne m’a pas empêché de me faire une opinion sur elle … à tort ou à raison ! Et puis il y a Julian, si difficile à cerner. J’ai beaucoup aimé sa relation avec Scarlett, qui ne peut s’empêcher d’être tantôt attirée, tantôt obligée de le repousser. On croise bien d’autres personnages, dont on ne peut que se méfier, gardant en tête que tout cela est un jeu …

J’étais très curieuse de découvrir la fin : l’intrigue est tellement complexe, semée de rebondissements et de surprises que je n’avais pas deviné la moité des choses ! et puis, la conclusion (mais en est-ce vraiment une !), excellente, qui donne juste envie de se jeter sur le tome 2 (ce que j’ai fait sur-le-champ, vous imaginez bien !).

En bref, gros coup de cœur pour ce premier tome à l’univers aussi riche qu’original ! Si ce n’est pas encore fait, je ne peux que vous encourager à le découvrir à votre tour !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.