Batman : Nightwalker par Marie Lu : une super lecture !

Et bien finalement, c’est quand même une très bonne surprise cette lecture. Je voulais donner une chance au titre car il était de Marie Lu et je pense que j’ai bien fais.

Pas un coup de coeur, j’ai néanmoins passé un très bon moment au côté de Bruce et Alfred. Je l’avoue, ma principale crainte était que j’avais peur de m’ennuyer car je ne suis absolument pas une fan de Batman, ce n’est pas mon super-héros préféré et j’ai beaucoup de mal avec son personnage – que ce soit dans les comics ou films. Cependant, après m’être lancée j’avoue que j’ai tout de suite accrochée avec l’histoire et j’ai aimé découvrir Bruce dans toute son humanité (et non dans son rôle de Batman). Ici, pas de chauve-souris justicière mais juste un adolescent qui essaye de trouver sa place dans Gotham. On y découvre un Bruce qui doute, qui a des faiblesses et est curieux. Il a déjà une idée très tranchée sur la justice et l’égalité et qui aideront certainement son double héroïque à s’épanouir avec le temps.

L’histoire est proche d’une enquête policière finalement avec un côté beaucoup plus dynamique. Un groupe se faisant appeler les Nightwalkers terrorise la ville en tuant les plus influents et riches entrepreneurs dans une idée de Robin des Bois : voler pour redonner au plus miséreux. Sauf que ce n’est pas exactement la même idée car il semblerait que l’argent ne soit jamais distribué. Bruce s’intéresse très près à leurs activités car au tout début de l’histoire, on le suit en train de traquer un des membre du gang afin de l’arrêter pour aider la police. Bien évidemment, encore jeune et intrépide, il se fera aussi arrêter par la police et aura une peine de travaux d’intérêts généraux qu’il effectuera… A l’asile d’Arkham. C’est ici et pas ailleurs que son destin va basculer avec les rencontres et révélations qu’il aura sur les Nightwalkers.

Vous l’avez donc un peu compris, il y a énormément de suspense dans ce livre et Marie Lu maîtrise ça avec beaucoup de talent. C’est d’ailleurs le deuxième livre que je lis d’elle et je dois avouer que j’adooooooore sa plume, ses idées et la manière dont elle tourne toujours les évènements. Franchement, c’est un vrai plaisir de la découvrir sous une autre forme avec un super-héros quand même assez sombre et un passé très complexe.
J’ai beaucoup aimé la relation Bruce/Alfred, vous le savez sans doute si vous connaissez un peu cet héros, il a une relation très forte avec son tuteur et majordome et non sans raison. Tous les deux font vraiment la paire et j’ai adoré l’humour et l’affection qui solidifient ce lien. C’était un vrai plaisir de les suivre tous les deux. J’ai aussi beaucoup aimé Madeleine, cette fille un peu étrange et mystérieuse qui est enfermée à l’asile et aide Bruce dans son enquête de manière subtile. J’aurais aimé que le livre dure plus longtemps juste pour elle parce que FRANCHEMENT, c’est le genre de personnage hyper complexe que j’adore et trouve passionnant. J’ai, d’ailleurs, essayé de lui trouver une identité future qu’on pourrait retrouver dans l’univers de Gotham mais j’avoue avoir fais chou blanc pour l’instant. Pourquoi pas Catwoman (après tout, c’est le prochain roman qui sortira!).

Petit point aussi très positif sur un point qui m’a semblé réaliste : Bruce n’est pas si seul. Dans le livre, il a deux meilleurs amis sur qui il se repose beaucoup et bon sang ce que ça fait du bien !! C’est vraiment bien de s’imaginer qu’à 18 ans Bruce a quand même eu des amis sur qui il pouvait compter même si du coup je n’ai pas arrêté de me dire « mais du coup, qu’est-ce qu’ils deviendront dans quelques années? ». Car oui, j’ai passé beaucoup de temps à me projeter dans le futur de Bruce quand il deviendrait Batman, haha. Surtout qu’il y a quelques clins d’oeil assez sympas (coucou inspecteur Gordon).

En soit, si vous n’êtes pas fan du « héros » Batman, je vous recommande quand même cette histoire si vous aimez les livres d’action où le rythme est très bien mené et il où y a beaucoup de suspense. Nous suivons surtout un adolescent très intelligent et non THE Batman et je pense que ça fait quand même une sacré différence. L’histoire est vraiment géniale en plus et ça se lit vraiment tout seul.

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.