Arena 13, tome 3 : un super final !

Ayant adoré les deux premiers tomes, il me tardait de lire ce dernier opus, pour enfin avoir toutes les réponses aux questions. Et je dois dire que j’ai tout autant adoré que ses prédécesseurs ! Bien que la fin reste plus ou moins ouverte malgré tout…

Les habitants de Gindeen se sont débarrassés du Protecteur et ont repris le contrôle de Midgard, leur ville. Mais ils vivent toujours dans la peur du djinn Hob. Les Genthai proposent à Leif de les accompagner pour leur expédition de l’autre côté de la Barrière, ce qu’il accepte. Après, il rentrera chez lui et mettra un terme définitif à la vie de Hob, celui qui a tué ses parents.

Je vous avoue que j’ai eu un peu de mal au début à replonger dans cet univers, étant donné que j’avais lu les deux premiers tomes il y a quelques mois déjà. Mais très vite j’ai retrouvé ce que j’avais aimé et dès lors, j’ai dévoré les pages sans m’en rendre compte.

On retrouve donc Leif et compagnie, qui sont tous à la croisée des chemins. Ils ne savent pas trop comment s’y prendre mais ils sont sûrs d’une chose : ils veulent tous tuer Hob et retrouver une vie plus sereine. Mais Hob n’a pas dit son dernier mot, bien au contraire. Il rôde dans l’ombre et attend le moment parfait pour attaquer.

J’ai aimé que ce troisième tome soit découpé en deux parties : d’un côté, le nouveau voyage de Leif, loin des siens, et de l’autre, Kwin, sa copine, qui essaye de protéger sa ville. On suit donc leur petite vie, loin l’un de l’autre. Bien que tout le monde aimerait qu’ils soient ensemble, cet éloignement leur permet aussi de grandir, de voir les choses différemment et de s’aimer encore plus.

Il devient difficile de vous parler de l’intrigue, étant donné que c’est un dernier tome et que donc les révélations sont évidemment plus présentes, mais sachez que l’ambiance que vous avez découverte dans les deux premiers tomes est toujours présente ici. Du sang, des batailles, des décisions qui entraînent des conséquences lourdes à porter. Avec cette trilogie, on peut dire que l’auteur s’est lâché, qu’il ne chouchoute pas ses personnages et c’est cela qu’on aime : il tient toutes ses promesses, même si ça nous brise le cœur !

Quant à la fin, on avait prévenue que c’était une fin très ouverte, qui faisait penser à une suite possible. Du coup, je m’attendais vraiment à ça, à être frustrée, mais finalement, j’ai trouvé cette fin très bonne et bien amenée. À présent c’est au lecteur, s’il le souhaite, d’imaginer la suite ou de la laisser telle quelle.​

​En résumé, un dernier tome qui tient toutes ses promesses, voire plus. J’ai tout adoré et surtout le fait que Leif et Kwin soient de nouveau séparés, vivant chacun leur aventure, mais avec le même but. L’auteur ne chouchoute pas ses personnages, et il est évident que vous aurez le cœur brisé à plusieurs reprises. Une trilogie que je vous conseille chaudement de découvrir !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.