The Rain : un roman post-apocalyptique incontournable !

The Rain est le premier tome d’un diptyque addictif et très prenant !

Bienvenue dans un univers post-apocalyptique, un de mes genres littéraires préférés ! C’est un genre qui permet de mettre en lumière un monde dévasté où les êtres se révèlent tels qu’ils sont vraiment, lorsque tout est dédié à la survie on peut ainsi voir jusqu’où chaque personnage est capable d’aller pour continuer, pour vivre. The Rain est dans la lignée de La Route ou encore La 5e vague : c’est vraiment excellent !

Virginia Bergin s’inscrit donc dans un genre déjà bien installé mais réussit à apporter sa pierre à l’édifice. Tout d’abord du fait de la narratrice : c’est une héroïne terriblement attachante et qui possède un humour très efficace. Pour moi c’est vraiment le gros point fort du roman : ce personnage principal qui fait preuve d’ironie alors que le monde s’effondre autour d’elle, qui doit vaincre la peur de mourir, des autres. Le mélange est parfait entre d’une part un univers sombre et effrayant et d’autre part une personnalité lumineuse, drôle et touchante.

The Rain se lit d’une seule traite, c’est véritablement efficient et passionnant. J’étais tellement attachée à Ruby que j’avais peur à chaque page, je voulais absolument savoir ce qui allait se passer. Il y a ce monde détruit et dangereux, cette quête éperdue pour retrouver un père, des chemins qui se croisent, des rencontres inattendues et des rebondissements : tout est fait pour s’évader complètement !

En définitive, je me suis régalée à la lecture de ce premier tome et j’ai hâte de lire la suite !

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.