The Rain : une dystopie originale et entraînante !

Je n’ai pas été transcendée par ce livre, mais j’ai tout de même passé un bon moment en le lisant ! Il s’agit d’une dystopie originale et bien construite qui mérite d’être découverte.
L’histoire est intéressante : une météorite se dirigeait droit vers la Terre, prête à la réduire en poussière. La NASA parvient à la faire exploser, tout le monde est sauvé et heureux. Des années plus tard, on réalise que d’étranges bactéries extra-terrestres étaient sur cette météorite, bactéries qui sont désormais dans l’atmosphère terrestre … et plus précieusement, dans la pluie. J’ai aimé cette idée et la façon dont elle est traitée puisqu’on a le point de vue d’une jeune fille de 15 ans qui n’a pas vu la météorite exploser et qui ne se préoccupe pas vraiment des impacts que ça a pu avoir … jusqu’à ce qu’elle y soit vraiment confrontée.

On est de suite plongés dans l’histoire avec un personnage principal assez drôle, quoi que peu approfondi. De même, j’ai trouvé que certaines choses allaient un peu vite : les horreurs s’enchaînent et *** ne semble pas SI bouleversée. C’est sans doute pour montrer que tout va très vite et qu’on s’habitue malheureusement à tout, mais le livre manquait un peu de profondeur et de développement sur certains points. *** est un personnage intéressant et attachant dans le sens où j’ai vraiment compatis par rapport à tout ce qui lui arrivait (autrement dit, beaucoup de m****). En revanche, elle m’a parfois un peu énervée et je ne vous citerais qu’un seul passage : c’est l’apocalypse et tout le monde meurt mais Madame s’arrête pour se prendre du maquillage et des fringues. Certes, elle avait besoin de relâcher la pression, mais bon. Il faudrait qu’elle revoit l’ordre de ses priorités (BAM référence de fou). Les autres personnages sont intéressants, mais tout aussi peu aprofondi, ce que je trouve dommage.

Malgré cela, ce livre reste une bonne lecture, très bien construire et pleine d’action et de rebondissements. Je ne me suis pas ennuyée, même si c’est vrai que le début est un peu long. J’ai aimé apprendre à connaitre les personnages et à les suivre dans leurs péripéties. J’ai surtout aimé la façon dont cette dystopie était traitée : on se rend vite compte de ce que signifie la présence d’une bactérie dans l’eau. Plus de douche, de toilettes, plus rien à boire … Ce côté-ci (pénurie et difficulté à survivre) était très bien fait. J’ai aussi aimé la réflexion sur les réactions humaines face à une tragédie de ce genre : est-ce qu’on va se serrer les coudes ? Ou se tirer dans les pattes ? A votre avis … ? Cette réflexion arrive un peu tard mais elle est bien faite et j’ai apprécié de la retrouver ici.

Petit shoutout pour la fin. Une fin … Qui joue avec les nerfs si vous voyez ce que je veux dire. Le genre de fin qui te fait fermer le bouquin. L’ouvrir à nouveau. Le refermer. CRIER. Parce que c’est pas possible que ça se termine comme ça. D’ailleurs je pense qu’il y a une suite et ça, c’est super, parce que la fin laisse vraiment sur sa faim (sans vouloir faire de mauvais jeu de mot). J’ai donc hâte de me procurer le t2 !

En résumé, une bonne lecture, originale et bien menée, que je recommande aux fans de dystopie ! ?

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.