Un premier tome convaincant !

Alina et Mal sont deux orphelins inséparables qui ont été recueillis et élevés dans la demeure du duc Keramsov. Plus grands, ils rejoignent l’armée. Alina devient alors apprentie cartographe et Mal devient traqueur. Lors d’une mission, tous les deux sont amenés à traverser le brouillard de la Nappe, un lieu obscur gardé par des créatures redoutables. Ce jour là, leur navire se fait attaquer. Ce jour là, Alina découvre qu’elle est une Grisha au pouvoir unique …

J’ai eu un gros coup de cœur pour la duologie Six of Crows, et j’avais très hâte de retrouver les Grisha dans cette trilogie, pour en apprendre plus à leur sujet. C’est la jeune Alina qui se charge de nous éclairer. Désormais sous la protection du Darkling, sa vie change du tout au tout. C’est donc à ses côtés que nous découvrons qui sont exactement les Grisha. Nous découvrons quels sont leurs différents pouvoirs, quel est leur mode de vie mais aussi comment ils sont considérés par le reste de la population.

Dans un même temps, il lui faut apprendre les principes de la petite science et apprivoiser ce mystérieux don dont elle n’avait pas conscience avant de traverser la Nappe. Cette partie est clairement introductive et nous permet de faire le plein d’informations sur cet univers de fantasy des plus envoûtants. Même si (pour le moment) cet univers semble un peu plus léger que celui de Six Of Crows, je m’y suis beaucoup plu. Puis, suite à un rebondissement inattendu, un rebondissement qui change tout jusqu’à l’ambiance, le rythme de lecture s’emballe pour de bon. On laisse place à ma partie préférée, celle remplie d’action et d’aventures. Le récit d’Alina devient captivant, puissant et beaucoup plus sombre.

Notre héroïne, quant à elle, ne m’a pas immédiatement convaincue. Pendant la première partie du roman, j’avais l’impression qu’Alina ne faisait que combattre sa nature. Peut-être Alina n’était-elle pas assez mûre pour accepter sa destinée? Elle n’était pas la battante que j’attendais. Et pour cause. Alina ne comprenait tout simplement pas ce qu’on attendait d’elle. Elle ne comprenait pas encore l’ampleur de sa tâche. Lorsqu’elle découvre enfin ce qu’elle représente pour le royaume, elle décide de ne plus être spectatrice. J’ai donc beaucoup aimé suivre l’évolution de ce personnage qui, au début de l’aventure, manquait cruellement d’assurance. J’ai aimé la voir de plus en plus impliquée dans son rôle, la voir y mettre tout son coeur. Elle en devient éblouissante, et finalement Alina est à la hauteur, plus convaincante que jamais.

En bref, j’ai passé un agréable moment, avec des personnages qui tiennent la route et qui surprennent. Leigh Bardugo nous dévoile un univers dense et bien construit, qui fascine, et qui a encore bien des choses à nous dévoiler. Et j’ai hâte de découvrir tout ça !

Avis sur le blog : http://revesurpapier.blog4ever.com/grisha-de-leigh-bardugo-tome-1

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.