16 ans, 2 étés, un roman qui embarque dès le début

La première chose qui m’a intrigué avec 16 ans, 2 étés, c’est ce principe de vivre deux étés totalement différents et de ne pas savoir lequel a vraiment eu lieu et si chacun des deux mèneraient au même point. Et puis cette superbe couverture qui m’a clairement tapé dans l’œil.

Summer, quinze ans, presque seize s’apprête à rejoindre son père, en France pour l’été. Après plusieurs années d’absences, celle-ci est enthousiaste à l’idée d’enfin le retrouver et visiter la France. Au moment de l’embarquement, elle reçoit un appel anonyme. Un appel qui pourrait tout changer. L’une des possibilités, Summer n’a pas répondu à cet appel et se trouve à La fourche, en France. L’autre, elle reste chez elle, avec sa mère, sa meilleure amie, sa tante. Ces deux étés vont être aux opposés et pourtant…

L’auteure, Aimee Friedman joue sur les deux tableaux. A chaque partie, nous avons l’histoire de ces deux étés que tout oppose. Si dans le premier, elle fait la rencontre d’un français et découvre la Provence, elle y rencontre également les artistes amis de son père, absent. Dans le second elle se rend au cours de photographie de sa tante et ouvre les yeux sur son talent et sur sa meilleure amie.

Les deux étés possibles ont leur lot de points communs, bien sûr. D’abord, une révélation qui va tout chambouler mais pas que. Summer va s’adonner pleinement à la photographie et faire de nouvelles rencontres.

Je me suis facilement laissée embarquer dans les deux histoires, sans pour autant avoir une préférence pour l’une et pour l’autre. Les deux avaient des points positifs et négatifs. En revanche, j’ai vraiment aimé l’épilogue et les petits clins d’œil qu’il y avait ! Idéal pour la saison (quoique ces jours-ci pluvieux), on voyage et on savoure !

http://www.my-bo0ks.com/2017/07/16-ans-2-etes-aimee-friedman.html

Poster votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.